Les activités du syndicat des initiatives de courcelles-chaussy

Hommages à Gérard Léonard

Gérard Léonard est décédé le 1er avril 2021. Nous étions nombreux, amis ou connaissances, à l’accompagner, le 8 avril, entourant Elda, son épouse, sa fille et ses petits-enfants pour un dernier adieu. Vous trouverez ci-dessous deux témoignages lus, ce jour-là, en témoignage de l’amitié et du respect que nous éprouvions pour lui.

Gérard était le président-fondateur du Syndicat d’Initiatives de Courcelles-Chaussy et de sa région culturelle, aujourd’hui devenu Syndicat des Initiatives de Courcelles-Chaussy. Son idée était avant tout de promouvoir les patrimoines historique, culturel et naturel de Courcelles-Chaussy et de sa région culturelle. Et les efforts se sont essentiellement portés sur les découvertes et les mises en valeur de notre patrimoine. C'est ainsi que des recherches ont abouti à de nombreux écrits et que des manifestations comme les randonnées ou la brocante ont permis de mieux faire connaître la région. Intégré dans le Pays messin le Syndicat a pu développer des activités culturelles au travers des journées «Guerre et Paix», des visites de sites lorrains et des découvertes de villages environnants.

Aujourd’hui, le Syndicat des Initiatives, s’il a ajouté d’autres manifestations et animations  à celles existantes, maintient l’esprit insufflé par Gérard Léonard.


Hommage du SI par Nicole Muller, présidente

Le Syndicat des Initiatives de Courcelles-Chaussy est en deuil. Alors que nous allions fêter, cette année, les 20 ans de sa création par Gérard Léonard, voilà que son départ nous laisse dans la tristesse et la douleur.

Cher Gérard, avec ton énergie et ton enthousiasme, ton courage et ta force de persuasion, tu nous amenés à réaliser des projets formidables dont le but essentiel était de sauvegarder et d’enrichir le riche patrimoine et l’histoire particulière de notre petite cité de Courcelles-Chaussy.

C’est sous ton impulsion que le Syndicat a initié nombre de projets : ce furent, chaque année, au mois de novembre, ces grandes expositions de Guerre et Paix telles que "Présence huguenote à Courcelles-Chaussy et dans le Pays messin" ou encore "Metz et le pays de Nied sous le Ier empire". Pour chacune de ces grandes actions, tu as su convaincre les différents acteurs de les mener à bien, malgré des difficultés de tous ordres, et de faire intervenir de grands noms, dans des conférences mémorables, comme celles, régulières, de François Roth. Tu souhaitais toujours associer  aux expositions les élèves des écoles primaires afin qu’ils découvrent et s’imprègnent de ce patrimoine d’une grande richesse.
Tu as voulu aussi recueillir les témoignages des Courcellois et, en particulier, ceux qui avaient vécu les épisodes tragiques de 39-45, des expulsions au drames de Malgré-Nous. "Quand on a un écrit, on l’a pour toujours", disais-tu. Tous ces souvenirs ont constitué, peu à peu, l’essentiel de la bibliothèque du Syndicat.

Tu as œuvré aussi pour le rapprochement de Courcelles-Chaussy avec Ludweiler, perpétuant ainsi le lien qui unit ces deux villes à travers l’histoire des huguenots en fuite après la révocation de l’Edit de Nantes.
Ce devoir de mémoire qui te tenait tant à cœur, tu l’as exprimé dans les livres que tu as écrits,  "Guillaume II, la tragédie des Hohenzollern" et "Kaiser-Kurzel", avec ton épouse Elda, nous permettant de mieux comprendre le personnage de Guillaume II qui a marqué, par sa présence, l’histoire et le patrimoine de Courcelles-Chaussy.

Ce Syndicat que tu as voulu, que tu as façonné, cette association qui perdure aujourd’hui avec cet esprit si particulier, c’est à toi qu’on le doit. C’était, je crois, une de tes grandes fiertés et c’est, à présent, notre grande fierté.

Au revoir, Gérard, et merci.

Hommage de Monette

C’est en 1965 que nous avons vu arriver à Courcelles un jeune docteur, Gérard Léonard.
Nous ne savions pas, à ce moment-là, la chance que nous avions d’avoir un docteur exceptionnel.

Exceptionnel est bien le mot qui convient : toujours à l’écoute de ses patients, jours et nuits, sans Médigarde à cette époque. Son jour de congé hebdomadaire, il le passait à rendre visite à ses malades hospitalisés, quand ce n’était pas pour être dans la salle d’opération pour suivre celle-ci avec le chirurgien. Et là je parle d’un vécu. Merci Gérard.
Il a été fondateur du cabinet médical où 6 médecins exercent actuellement.

Il a créé le SSIAD (Service de Soins Infirmiers À Domicile) pour deux cantons comprenant des aides-soignantes qui journellement apportent des soins et attentions aux malades.
Ce fut ensuite la création de la “Maison de Clervant”, une unité de vie pour personnes âgées qui évoluera vers un EHPAD de 70 chambres. Chaque jour, il allait voir les résidents, leur parlait, leur tenait la main, les accompagnait.

Toujours soucieux d’apporter de l’aide, il a implanté à Courcelles, une antenne du CLIC (Centre Local d’Information et de Coordination) pour des personnes âgées afin de soulager les familles dans la prise en charge d’une personne dont la santé se dégradait.  Cette structure s’étendit rapidement à quatre cantons.

La retraite arrivée, il a continué ce service de bénévolat dans l’accompagnement des malades et surtout des grands malades. Il a apporté conseils et encouragement à tous, à ses connaissances et amis qui se sentaient perdus devant cette médecine où les explications, les conseils sont donnés à toute vitesse, pas toujours dans la compréhension et où il n’y a plus d’accompagnement si ce n’est un prochain rendez-vous. Gérard était tout le contraire.

Tel était le Docteur LEONARD. Une personne de Courcelles le résume en ces termes : “Sachez que dans nos cœurs vous resterez toujours le formidable médecin dévoué, toujours à l’écoute et présent dans tous les moments de notre vie. Vous ne pouvez imaginer comme nous vous regrettons.
Vos bons soins prodigués à toute la famille nous ont toujours beaucoup touchés.
Nous étions en confiance totale”.

Merci pour tout. De la part de nous tous.


Découvrez nos activités vedettes


Quels sont vos centres d'intérêt ?


Le Syndicat des Initiatives de Courcelles-Chaussy ... vous connaissez ?

Le syndicat des initiatives de Courcelles-Chaussy a été créé le 18 juin 2001 au château de Landonvillers et tire sa compétence d'une initiative bénévole privée.

 

Les collectivités locales soutiennent son action par le biais de subventions.

 

Nos objectifs :

  • valoriser l'histoire locale
  • valoriser les sites naturels
  • valoriser les hommes
  • mettre en valeur les talents
  • faire découvrir ou redécouvrir les produits régionaux
  • faire partager la connaissance
  • organiser l'accueil, la rencontre et permettre au lien social de se créer

 

Si vous avez du temps libre, si vous aimez l'histoire et les histoires de votre région, si vous aimez marcher, bavarder, rencontrer de nouvelles personnes, poussez donc la porte du Syndicat le mardi et le jeudi matin de 9h à 11h 30.

 

Et nous avons d'autres projets encore.

Si trop longtemps notre village, auteur de nombreuses initiatives sur le plan culturel est resté dans l'ombre, nous avons aujourd'hui la volonté d'apporter sur Courcelles-Chaussy et ses environs un éclairage tout particulier afin de faire mieux connaître tout le potentiel et le dynamisme de notre territoire connu à tort parfois comme uniquement rurale.